Indemnisation du salarié protégé licencié puis réintégré

Indemnisation du salarié protégé licencié puis réintégré

Après une annulation définitive de l'autorisation de licenciement, le salarié protégé réintégré dans son poste a droit à une indemnité pour la période d'éviction. Le fait que l'employeur ait finalement obtenu une autre autorisation de licenciement pour les mêmes faits est sans incidence. 

Un salarié protégé a été licencié pour faute grave, après obtention d'une autorisation préalable de licenciement. Cette autorisation ayant été annulée, (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.