Mission d'assistance lors d'une cession et manquement de l'EC à son devoir de conseil

Mission d'assistance lors d'une cession et manquement de l'EC à son devoir de conseil

Dans le cadre d’une cession de parts, la Cour de cassation confirme la responsabilité d'un expert-comptable pour ne pas avoir conseillé la prudence à son client malgré les mauvais résultats de la société à reprendre.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Pour vous abonner :

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.